Madrid, l'arbre et la bête

L’emblème de Madrid, représenté sur le blason ci­dessous, tire son élégance des alentours du XIVème siècle. Jadis, seul l’ours était représenté. L’arbre ne fut ajouté qu’un siècle plus tard, lorsque le bas peuple se rend compte que l'arbousier et son fruit attirent l'ours mal léché en quête de sucreries. Il faudra attendre un siècle de plus pour obtenir l’emblème final, union fidèle des gourmands et de l'arbuste. Bien que rien ne permette de le confirmer avec certitude, on suppose que la présence de l’ours est dû au fait qu’à l’époque, et ce jusqu’au XVIIIème siècle, de nombreux ours peuplaient les forêts entourant Madrid. De manière plus symbolique, l'ours représente la puissance, l'être sauvage et l’arbre, quant à lui symbolise plus généralement l’équilibre, la stabilité. L'arbousier, se prononce « madroño » en espagnol, la phonétique proche de ce mot et du nom de la ville « Madrid » pourrait expliquer pourquoi cet arbre a été choisi plutôt qu’un autre. Enfin, les sept étoiles renverraient à celles de la constellation de la grande ourse.

Cet emblème continue encore aujourd’hui d’être le symbole de Sla capitale. Pour vous en rendre compte, il vous suffit de vous diriger vers la place de la Puerta del Sol, où se tient une statue de l’ours et de son arbousier. Construite en 1967 par le sculpteur Antonio Navarro Santaf, cette œuvre atteignant les quatre mètres de hauteurs ne cesse d’attirer les touristes, et montre que la capitale reste attachée à son patrimoine historique et à ses légendes urbaines.